Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Askélia

"Le bout de tes doigts"

25 Février 2011 , Rédigé par askelia Publié dans #courts textes - nouvelles.

Le bout de tes doigts effleure ma joue. Ils y ramassent une perle transparente et brillante. Mes cheveux sont soie entre tes doigts, la peau de mon visage velours. Et nous rions, ensembles, côte à côte, à se frôler, mais surtout pas à se toucher. Tu es là, mais lointain à la fois. De regards échangés en sourires en coin, nous nous comprenons. Un soupir, et je te devine. Une respiration et tu me comprends. Quand la complicité devient fusion, le silence se fait tendresse et désir à la fois. Toute une tension qui n'explosera pas.
Tu es mon âme-sœur.
Mais à un autre j'appartiens.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Suzâme 09/06/2011 18:26


Bonjour Askélia,
Je lis ton texte mot après mot, chaucun ayant son importance, son poids de légèreté et de profondeur. Ah combien j'ai aimé la fin! Suzâme


mlllem 27/03/2011 20:47


magnifique


Iddril 18/03/2011 22:08


"Quand la complicité devient fusion, le silence se fait tendresse et désir à la fois." Quelle sensation!


l'oeil qui court 07/03/2011 19:52


Une belle histoire d'amitié faite de rapprochements tenus à la limite de la transgression.


Nat 07/03/2011 00:41


une torture, connaitre son ame soeur et ne pouvoir le toucher
appartenir a un autre...
cruel dilème
bienvenue chez les croqueurs, tu y trouveras de quoi jouer et papoter
merci de ta visite dans mon univers (suis toujours en retard :))


grolouloup 02/03/2011 19:22


Moi le problème c'est que pris par le texte...a la fin, j'ai oublié le début..alors je relis le début...mais là, j'ai oublié la fin...mais peut être que il n'y a ni début ni fin....


krismalo 01/03/2011 16:40


Bravo por ce texte plein de tendresse qui préserve la fidélité
krismalo


Mimi des plaisirs 27/02/2011 20:05


De beaux mots pour dire la sensualité. Merci.


haira 27/02/2011 19:19


Je m'arrête sur celui-ci, mais l'autre et celui-là m'en dit autant de ce talent subtil et tendre dont j'ose vous féliciter; encore encore encore...haaaaah mais qu'il est bon de vous lire. hah


Elo 27/02/2011 17:30


Merci...