Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Askélia

"Tradition"

20 Février 2011 , Rédigé par askelia Publié dans #poèmes - haïkus

"Tradition"

 


Un matin pousiéreux et ensablé,

un vent salé par la tiédeur des pleurs

de la fillette excisée.

Le mot tradition dans tout son horreur,

mais qui peut prétendre parler d'honneur,

à la vue de ce flot de sang séché,

écarlate, telle une fleur épanouie.

Sur ce rocher plat et brûlant,

la fillette à la vue de tous s'est étendue.

Jambes écartées,cuisses elevées,

suffisant déjà pour violer son intimité.

Quand la lame a tranché dans la chair,

les femmes se sont mises à chanter.

Certaines pleuraient,

et la mère ressentait

la souffrance comme sienne.

Chaque cri que poussait la fillette,

en elle faisait remonter sa peine.

Lambeau par lambeau,

peau par peau,

on lui ôtait ses tendres replis,

qui permettent pourtant de donner envie,

plus tard, en tant que femme,

de procréer, de donner la vie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elo 07/03/2011 11:17


Beau cri millitant!!! Je m'y associe...
Belle journée à toi


krismalo 01/03/2011 16:42


Superbe!!


kranzler 27/02/2011 21:56


Il y a beaucoup, beaucoup de traditions comme celles-là que je rejète en bloc. Ces choses remontant à la nuit des temps me rendent malade, au nom de quel dieu, au nom de quelles croyances?


Mimi des plaisirs 27/02/2011 20:02


Tu as su parler avec force et émotion révoltée de cette abomination.Merci pour ces petites filles.


Vert-de-Gris 26/02/2011 07:33


Puis-je y mettre mon grain de sel?

"Lambeau par lambeau"...

Pour transmettre triste flambeau
Qui pourtant éteint les flammes
Du plaisir d'être femme.

Une appropriation du corps,
Dans cette opération gore
Subie comme un viol;
Douleur au vitriol...


grolouloup 23/02/2011 22:25


Étant totalement incapable d'écrire un truc comme ça je suis admiratif pour la technique et ému pour le contenu....a plus


Rose 22/02/2011 19:55


Je découvre ces mots et tout mon être se glace...

Quelle folie pousse à la barbarie?!!!

La tradition??? Juste un mot pour tenter de justifier ce qui ne pourra jamais l'être!

C'est un beau combat de dénoncer cela Askélia, même si je tremble encore de ce qu'ai lu.

Toutes les femmes ne peuvent que te suivre!


Tony Yves 22/02/2011 17:59


Bonsoir Askélia
Les hommes lâches ont trouvé une excuse à leur barbarie, ils appellent cela la tradition mais cela n'en reste pas moins de la cruauté


•°•Gourmandine Poétique•°• 21/02/2011 20:03


bonsoir
hello
ton poème m'a interpellé
j'ai également écrit un poème sur l'excision qui se trouve sur un autre blog...
poème fort comme j'aime
bisouillesssssssssssss


lesouriredeline.over-blog.com 21/02/2011 17:57


un récit vérité qui me fait mal mais qui dénonce une atrocité encore en vigueur et que l'on fait au nom d'une tradition barbare.
Que de cruauté subissent les petites filles et quelle violence infligée aux femmes.
Je joins mes larmes aux tiennes je suis de tous ces combats.

merci d'être venue me voir

Line