Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Askélia

"Matin mouillé"

20 Février 2011 , Rédigé par askelia Publié dans #courts textes - nouvelles.

thème : féé-moi rire

 

« Matin mouillé »



Délicieuse frimousse et bouche en fraise rougie. Mon petit ange, pas plus haute que trois pommes.Quoique, non... une auréole sur cette bouille tendre certes,mais remplie de malice, peu crédible... Ma fée, voilà.Mon adorable fée.

Ce matin là, nous jouons dans le jardin. Il a plu cette nuit, déposant de délicates perles de rosée et illuminant la verdure. C'est pour le côté poétique. Sinon, il fait encore froid malgré le vaillant soleil qui tente une percée, et je sens que ma fée et moi allons probablement finir enrhumées à la vitesse de la lumière et clouées au lit, avec un peu de(mal)chance! Mais ma fée s'en contrefiche d'avoir la crève,elle tournoie, sautille, babille, roule et finit trempée de la tête aux pieds, sans que cela semble la gêner le moins du monde. Et moi, les fesses délicatement posées sur la pelouse (mouillée, évidemment), je la regarde avec délice.

Régulièrement, elle vient accrocher ses petits bras autour de mon cou, se laissant peser de tout son poids (elle n'est pas bien grande, ni bien épaisse,mais, pour sûr, ma nuque apprécie moyen le traitement), plantant son regard coquin dans le mien et me disant d'une voix extasiée : « T'aime 'man! ». Comment ne pas craquer et ne pas intimer à votre douleur de se la boucler? Cela dit, j'adore aussi quand elle me dit ses jolis mots simplement agrippée à mes jambes...

Mais la voilà déjà repartie, s'amusant à sauter par dessus une rangée de galets. Et là, ma fée prend son élan, ma fée court, ma fée prend son appuie, ma fée déploie ses ailes, ma fée fait un magnifique vol plané pour cause d'ailes insuffisamment efficaces, ma fée fait une splendide roulade dans l'herbe pour atterrir le derrière dans la boue! Je me suis levée d'un bond inquiète, mais je vois à son expression qu'elle ne s'est pas faite mal, hésitant entre éclater de rire ou éclater en sanglots. Alors, je me mets à me marrer, me marrer, je ris tant que des larmes perlent à mes yeux, et ma jolie fée me regarde d'un air abasourdi, avant qu'un grand sourire ne se plante sur son visage,qu'elle ne se relève et vienne à nouveau se jeter sur moi pour me faire tomber et se suspendre à mon cou. Je la serre fort, si fort, toutes deux hilares... Fée-moi mal à ta guise tant que tu me fées toujours autant rire!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ondine 21/02/2011 22:30


J'ai aimé ce texte là tout plein de tendresse
Rien de plus beau que l'amour d'une Maman :)
Merci Askelia