Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Askélia

écriture automatique

2 Mai 2011 , Rédigé par askelia Publié dans #surréalisme

Pores et vie obstrués, bouche enlevée, souhaitent être enterrés.

Somnolence éclairée par dépit pointu revient cracher les restes abjects de ton corps aimé.

Dépouilles envolées cherchent pied-à-terre pour sombrer.

Manque de ton âme brûlée et décadente se ressent en mon antre inventée.

Vomissures glairées abdiquent face à ta violence éclairée.

Pleurs exécrés pleuvent sur ta tombe inachevée.

Tremblements violentés s'égrainent sur le temps de ton agonie éventrée.

Corbeaux criards et engrossés s'égosillent sur le meurtre perpétué.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agevalram 05/05/2011 19:08


j'aime beaucoup tes textes, je suis venue plusieurs fois sur ton blog lire tout ça :) Puis-je mettre un lien vers ton blog sur le mien ?
En tous cas, bon courage pour la suite !


askelia 05/05/2011 19:11



bien évidemment, avec plaisir :)



Olga Guyot 05/05/2011 11:06


Tes mots !! Comme crachés dans le temps, comme arrachés du fond de l'être. Comme écrasés
ouf !!!
Amitiés
Olga


Tricôtine 04/05/2011 21:45


c'est de l'écriture au pistolet automatique ... pour la roulette russe !! :0) ça donne l'atmosphère glauque à souhait !! bonne soirée Askélia !


Marie Neige 04/05/2011 10:27


Tes mots pénètrent le coeur, je viens de lire tes poèmes les uns après les autres et ils sont tous très beaux, les mots sont forts !
J'aime tout simplement !!!


Jonas Doinint 04/05/2011 09:36


Noir. Normal, cela vient de loin. C'est un exercice courageux. Je pense qu'André Breton et sa chère bande de surréalistes auraient aimé votre poème.
Bien cordialement.
JPT / les mots écrits de Jonas Doinint


Violette Dame Mauve 03/05/2011 21:52


Merci beaucoup pour ton passage sur mon blog. L'accident de mon fils m'avait complètement mise à côté de mes pompes. Maintenant je sais qu'il se remet lentement alors cela va mieux.
Bonne fin de journée
Bisous
Violette


Suzâme 03/05/2011 20:44


Bonsoir Askélia,

Je reviens du récent pays d'Olga, l'insomnie, et me pose sur tes lignes qui m'enterrent et me décomposent. L'écriture automatique pour s'amuser dans le noir ou projeter, jeter ses frayeurs à la
seule pensée du sous-sol des cimetières. J'aimerais bien savoir dans quel état d'âme tu t'es retrouvée après ce p'tit voyage parmi les dépouilles. Les corbeaux que je connais bien en font mystère.
Et toi? Suzâme


askelia 04/05/2011 12:40



J'étais presque en état de transe, j'écoutais du craig amstrong, sa musique m'a plongée dans cet enfer, mais je suis revenue à moi dès les dernières notes..!


Bien à toi,


Alx



Thès 03/05/2011 19:27


Des mots forts pour exorciser les angoisses....
Bravo très bien écrit.
BISES.


Line 03/05/2011 16:49


ouf... besoin de rspirer , que de violence dans ces mots...
je crois deviner de qui tu parles

la haine engendre la haine

moi je n'aime que la douceur


Libre necessite 03/05/2011 15:19


Mots de vie qui mènent à la mort. Amicalment Dan