Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Askélia

Antimitié

2 Mars 2012 , Rédigé par askelia Publié dans #courts textes - nouvelles.

"Antimitié"  pour les croqueurs

 

Moi, pour toi, j’étais prête à tuer.

Moi, pour toi, j’étais prête à voler.

Moi, pour toi, j’étais prête à me surpasser.

Je t’admirais, t’écoutais, te consolais…

Je t’aimais.

Mais mon cri de désespoir s’est perdu dans les abîmes.

Je n’ai jamais aperçu ta main tendue vers moi.

Alors j’ai dit stop.

Et je t’ai quittée.

Amères ont été mes larmes.

On ne parle jamais des amitiés toxiques.

Tu n’étais finalement qu’un monstre d’égoïsme.

Cette relation se crée et vit à deux.

Réciprocité est le maître mot d’une amitié durable.

La passion ne peut durer qu’un temps…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elo 03/03/2012 19:11

L'amitié est un trésor mais malheureusement elle est encore trop rare ! bisous

C comme Corinne 03/03/2012 09:04

Ces sens uniques qui font si mal...Prendre le chemin, se croire à deux et finalement il n'y a personne sur le siège passager. Seul, on est seul et la douleur s'impose. Alors oui, marche arrière
mais on en sort abimé, accidenté par la vie.
Très beau texte
Amitié

dominique royer 03/03/2012 07:27

Un moment de réflexion, un plaisir du moment amitié dominique

Suzâme 02/03/2012 20:07

Bonsoir Askélia,
Ces mots sont les plus difficiles à écrire. Ils ne sont pas indépendants, ils ne visent pas l'esthétique langage. Après les cris, les larmes, le retrait, c'est l'aveu qui accouche sans brutalité
pour nous dire à nous que la passion lorsqu'elle domine l'amour ou l'amitié commence par tout prendre à ceux qui tout donner puis finit par les détruire lorsque leur âme ne les retient plus.
Décidément, je ne sais pas me retenir devant des écrits et je ne souhaite qu'une chose qu'ils reviennent parce qu'ils sont toi. A bientôt. Suzâme

askelia 02/03/2012 20:37



Tu m'as cernée. Bisous fort.



libre necessite 02/03/2012 19:04

C'est l'autre volet obscur de l'amitié. Tu en parles sans concession avec une certaine douleur. Bises Dan

leblogdhenri.over-blog.com 02/03/2012 15:31

Bonjour,
"L'amitié vrai" c'est tellement rare ! Bien amicalement.

Henri.